• Page d'accueil

Comment aider ?

Chaque somme mensuelle ou versement unique sont les bienvenus et seront destinés uniquement aux enfants.

Vous pouvez encourager par :

  • Votre intérêt
  • Vos prières
  • Un parrainage : parrainer un enfant pour la somme de CHF 20.-- mensuel.
  • Famille : soutien pour un mois CHF 30.--
  • Don : verser un ou plusieurs montants.
  • Fond d'urgence : aide urgente pour familles en grande nécessité

Toutefois, si vous souhaitez participer à l’amélioration du lieu vous pouvez le mentionner.

Important : l’intégralité des sommes versées est envoyée mensuellement au projet, sans aucune retenue de frais administratifs ou autres.

CCP 10-792345-2

IBAN CH 14 0900 0000 1079 2345-2

Vous pouvez aussi télécharger le bulletin de versement ici

Heinz & Chantal Brandenberger
Semente da Paz

bresil2

Imprimer E-mail

Objectifs & besoins

  • Des volontaires qui s'engagent pour un long terme

  • Afin d'accueillir plus d'enfants

  • Développer les infrastructures

  • Ouvrir un lieu d'accueil & d'écoute dans le quartier d'où viennent les enfants

  • Achat d'un minibus - Aujourd'hui 9 juin 2011 nous recevons la nouvelle qu'un minibus d'occasion a été offert à l'association par un donateur "anonyme" brésilien. Quelle bonne nouvelle et quel encouragement, c'est formidable !

bus kombi

Imprimer E-mail

L'équipe

Est actuellement formée de 2 responsables, Irla & Keila et de 2 volontaires, toutes chrétiennes engagées.

Irla de São Luiz, est assistante sociale de formation. C’est une femme qui a une grande écoute et une solide expérience dans l’assistance aux enfants défavorisés et à leurs familles.

Keila de Goiânia, est journaliste de profession. Elle est un leader né, avec un sens de l’organisation très développé. Elle a une grande facilité de contact qu’elle compte utiliser pour faire connaître le projet et ses besoins auprès des instances officielles et entreprises de la région.

Raquel & Valéria viennent de Goiânia (Etat de Goiás), ville située à env. 3 heures d’avion de Recife. Chacune a de grandes qualités, la première étant l’immense amour pour les enfants. Raquel est retournée chez elle à Goiânia en décembre 2010. Un grand MERCI pour son aide durant un an et demi. 

Les responsables et volontaires sont bénévoles et soutenues financièrement par leurs familles et leurs cercles d’amis.

Valeria, Keila, Irla, Deborah & Andreia Irla Keila Valéria

Une bonne nouvelle est l'aide précieuse apportée par Dona Lindalva depuis juillet 2010. Elle est la mère de deux enfants du projet. Son arrivée est un cadeau pour les 4 volontaires, qui se trouvent ainsi aidées et déchargées d'une partie des préparatifs des repas. De plus, chaque jour de la semaine de la nourriture supplémentaire est préparée, afin que les enfants des familles les plus pauvres puissent apporter à la maison de quoi nourrir leurs familles. En mars 2011 elle a quitté le projet, mais elle a été remplacée par Fia, une femme déjà connue des responsables.

Imprimer E-mail

Histoires vécues

Voici quelques histoires marquantes qui ont eu lieu depuis le début du projet, vous verrez ainsi toute la valeur du travail qui s'y accomplit.

  • Au début les enfants venaient avec des bracelets de différentes couleurs à leurs poignets. Dans la confiance qui s'est établie au fil des jours, les enfants expliquèrent aux responsables la signification de ceux-ci : la couleur signifiait jusqu'où l'enfant était prêt à aller sexuellement. Lorsqu'ils ont compris que ce n'est pas le plan de Dieu pour leurs vies, que de galvauder leurs corps dans des relations... ils ont accepté de se débarrasser de leurs bracelets et de changer de comportements. Quelle victoire !
  • Les disputes qui dégénéraient étaient monnaie courante au début. Mais avec l'amour et l'enseignement reçu, les enfants comprennent qu'il y a d'autres manières de résoudre les problèmes. Plusieurs fois le fruit de ce travail a pu être visible. Récemment deux garçons ont eu un comportement inadéquat. Lorsqu'ils furent confrontés, au lieu de devenir agressif comme auparavant, ils ont demandé pardon. C'est émouvant de voir ce gendre de résultat.
  • Parfois il y a aussi des tristes déceptions : comme ce jeune, proche de l'adolescence qui se droguait. Il a eu l'occasion de se rendre un temps au projet, puis renonça. Peu de temps après, la nouvelle arriva qu'il avait été arrêté chez lui en possession de drogue. Mis en prison un jour, puis relâché car il avait donné le nom du trafiquant. Maintenant il se cache car il est menacé de mort.
  • Depuis juillet les enfants sont ravis de porter des habits avec le sigle de Semente da Paz. C'est un cadeau de l'église de Goiânia, qui a effectué une collecte spéciale dans ce but. Vous pouvez les voir et constater leur joie sur leurs visages dans la "galerie photo" ou sur le "blog". C'est avec fierté que ces jeunes montrent ouvertement qu'ils participent aux activités du projet. C'est excellent pour leur estime personnelle et bien évidemment porter ces beaux et confortables habits est un plaisir.

Imprimer E-mail

Plus d'articles...